Présentation du territoire

Plein sud à la rupture de la terrasse de l’Adour, c’est un déferlement de vertes collines, une houle serrée de vignes et bosquets en perpétuel mouvement. Chaque vague d’argile porte son émouvante église romane, ses imposantes maisons de maître, ces « oustaous » au caractère bien trempé. Chaque creux berce doucement ses tendres prairies et la paix de ses lacs immobiles. Tout au fond, de clairs ruisseaux où le temps se cueille.

Vestiges romaines et nombreuses mottes castrales témoignent d’un peuplement aussi dense qu’ancien, de la force d’une terre à laquelle se sont soudés des hommes entêtés et courageux, les femmes et hommes du Vic-Bilh, le « Vieux Pays ».

Attention… Vous êtes ici aux portes du Béarn, vous entrez dans le Pays du Madiran.

Les vins qui foisonnent ici sont authentiques, nobles, généreux, avec une grandeur d’âme et des muscles saillants de joueurs de rugby.

Solides, charpentés, les rouges de Madiran affichent la puissance et l’assurance des packs invincibles. Les blancs Pacherenc jouent en subtilité, en finesse, en transparence, comme les lignes arrières aux courses aériennes et limpides.

Terre d’ovalie, de courses landaises, de novilladas, de fêtes et de bandas à la croisée de la Bigorre, l’Armagnac, la Chalosse et le Béarn, le Canton de Garlin n’est pas seulement un carrefour niché au creux du Val d’Adour. C’est un joli livre d’images et d’histoire à feuilleter, un écrin à entrouvrir, un Pays à part entière offrant des heures douces et paisibles à déguster à petites lampées…comme les vins somptueux du Madiranais fleurissant sur les coteaux du Lées et du Larcis.

Pin It on Pinterest

Share This

Un clic peut faire beaucoup !

Propagez l'esprit de Coucou Garlin à vos contacts en partageant notre contenu.